Prosveta

Pensée du dimanche 29 mars 2015

vivre la Vie intense : ne jamais accepter l’inertie - Du règne minéral au règne humain

Du règne minéral au règne humain, et au-delà, à travers les hiérarchies angéliques jusqu’à Dieu, la vie se manifeste avec une intensité et une subtilité croissantes. Ce qui différencie les créatures entre elles, c’est l’intensité des vibrations qui animent les particules de leur être. C’est pourquoi on peut dire que leur évolution se mesure à l’intensité de leur vie. Tant qu’ils n’ont pas compris cette vérité, les humains vivent au ralenti : leurs poumons, leur foie, leur cœur, leur cerveau, tout chez eux est stagnant, et ils sont sans cesse exposés à des troubles physiques et psychiques. Ils ressemblent à des roues qui tournent lentement : la boue vient se coller dessus. Quels que soient l’état et les conditions où vous vous trouvez, vous ne devez jamais accepter l’inertie. Même exténué, handicapé, malade, essayez de faire au moins un geste, un pas. Et si cela vous est vraiment impossible, vous avez la pensée pour imaginer que vous vous déplacez et agissez exactement comme avant. Vous direz que lorsqu’on est immobilisé, la pensée n’est pas d’un grand secours. Vous vous trompez : le travail de la pensée, de l’imagination déblaie le chemin, creuse un sillon, créant ainsi les conditions favorables pour un retour possible de l’activité.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur