Prosveta

Pensée du jeudi 31 mai 2012

Vie et jeunesse - pour les conserver, donner la première place à l’esprit

Même si on ne peut pas se réjouir à l’idée de mourir ou de voir mourir les êtres que l’on aime, il faut apprendre à considérer la mort comme une bienfaitrice : elle permet aux êtres de se libérer pour aller vivre plus loin, plus haut. Les Initiés, qui connaissent les plans de l’Intelligence cosmique, acceptent la réalité des deux principes de vie et de mort, et ils s’efforcent de travailler avec le principe de vie qui purifie, embellit, illumine. Le principe de vie est plutôt d’ordre mental et spirituel, et celui qui s’efforce de l’alimenter par des pensées justes, des sentiments généreux, peut retarder l’action du principe de mort. Bien sûr, même en faisant ce travail, nous ne pourrons jamais échapper à la vieillesse et à la mort, il ne faut pas se faire d’illusions. Mais si nous apprenons à donner la prépondérance à l’esprit, c’est lui qui entretiendra l’activité en nous et qui nous donnera la souplesse et la joie. Le secret de la vie et de la jeunesse, la vraie, c’est de ne jamais s’arrêter dans sa marche vers le sommet des montagnes spirituelles.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur