Prosveta

Pensée du dimanche 9 juin 2013

Valeur d’un être - ne se mesure pas à ses succès

Celui qui décide de travailler pour le bien de toute l’humanité ne doit jamais se demander s’il va réussir ou échouer, car cette question, qui introduit un doute en lui, le freine dans son élan. Il doit travailler, c’est tout. Et l’histoire nous apprend qu’on ne peut pas porter de jugement sur la valeur des êtres en prenant pour seul critère leurs succès ou leurs échecs. Ceux qui ont réussi ne sont pas nécessairement les plus grands, ni ceux qui ont échoué, d’une élévation moindre. Chaque créature vient sur la terre avec une mission déterminée et, souvent, ceux qui sont chargés des missions les plus grandioses sont destinés à échouer, au moins en apparence. Mais ils ont préparé le terrain – et c’est cela le plus difficile – pour d’autres qui réussiront. Alors, que ceux qui réussissent n’oublient pas qu’ils doivent leur succès aux efforts et aux sacrifices de ceux qui les ont précédés.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur