Abonnement
Vivre le quotidien
« Habituez-vous à considérer votre vie quotidienne comme une matière sur laquelle vous devez travailler pour la transformer. »

Règles d'or pour la vie quotidienne



9,60 €


Comment la pensée se réalise dans la matière


3,50 €

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Vous ne recevez plus le Pensée du jour et nos Newsletters ?
Voici les explications et la démarche à suivre :

• Pour d'être en totale conformité avec les lois nationale et internationale dans le cadre de la lutte Anti-Spams, nous vous avons envoyé 3 newsletters afin de confirmer votre inscription dans nos listes (Pensée du jour, Newsletter, Clients). Certaines personnes l'ont fait, d'autres l'ont oublié.
• Ces Newsletters ont été envoyées les 3, 6 et 8 février et le 14 nous avons du procéder à la suppression des adresses non validées.
• Afin de recevoir à nouveau nos informations, re-inscrivez-vous. Vous recevrez un e-mail afin de confirmer définitivement votre inscription (vous pouvez vous désinscrire à tout moment).

En vous remerciant de votre compréhension et de votre fidélité.

Partagez cette information avec un(e) proche ou un(e) ami(e)


« Par mon enseignement, je sou­haite vous donner des notions essentielles sur l’être humain : comment il est construit, ses relations avec la nature, les échanges qu’il doit faire avec les autres et avec l’univers, afin de boire aux sources de la vie divine. »

Un thème de méditation pour chaque jour de l'année.
Plusieurs volumes de pensées présentées avec index alphabétique.
Retrouvez l'œuvre de l'auteur dans nos collections de livres, CD et DVD,
ainsi que dans nos thématiques
Découvrez les thèmes majeurs abordés par l'auteur

Pensée du lundi 29 mai 2017

les Échecs : les leçons à en tirer - Combien de gens qui manquent de sagesse et d’expérience s’imaginent qu’ils peuvent assumer de grandes responsabilités et passer pour des autorités 

Combien de gens qui manquent de sagesse et d’expérience s’imaginent qu’ils peuvent assumer de grandes responsabilités et passer pour des autorités ! Et quand ils échouent, ils se prennent pour des victimes : les autres n’ont pas su les apprécier, les comprendre, les soutenir dans leur entreprise. C’est là la pire des attitudes. Celui qui est mis dans la situation de constater ses échecs doit comprendre qu’il n’est pas encore prêt à réaliser ses ambitions. Même s’il a des connaissances, de la volonté, cela ne suffit pas. Là où il aurait dû manifester de la compréhension, de l’attention, il s’est peut-être montré fermé, dur, obtus. Là où il aurait dû faire preuve de diplomatie, de maîtrise, il s’est peut-être montré maladroit, impatient. Donc, au lieu de rendre le monde entier responsable de ses échecs, qu’il s’humilie un peu et accepte de se mettre à l’école. C’est à partir de ce moment-là que le succès et les bons résultats seront possibles pour lui.

Omraam Mikhaël Aïvanhov