Prosveta

Méditation du mois

Le véritable sens de la chute

Adam et Ève

"Adam et Ève devant l'Arbre de la Connaissance du Bien et du Mal" - James Tissot (v. 1896-1902)
(cliquer pour zoomer)
« L’entité que nous nommons Dieu est masculine et féminine, je vous l’ai déjà dit : le Père céleste et la Mère divine. Et de même, l’être humain créé à l’image de Dieu est polarisé en masculin (représenté par Adam) et féminin (représenté par Ève). En s’incarnant, il quitte nécessairement son Père et sa Mère célestes. Mais même s’il est obligé de les quitter, il ne doit pas couper le lien qui l’unit à eux.
Son Père et sa Mère ne l’ont pas laissé partir comme ça, seul et démuni, Ils lui ont donné les moyens de rester en communication avec eux, et ces moyens sont l’âme (féminine) et l’esprit (masculin).
Oui, mais l’âme et l’esprit sont des entités vivantes, ce ne sont pas des objets inertes, comme une corde ou une chaîne, et pour rester lié au Père céleste et à la Mère divine, l’être humain a un travail à faire avec la sagesse (principe masculin) et l’amour (principe féminin) qui sont les deux attributs de Dieu d’où découlent tous les autres.
Et comme l’attraction ne se fait qu’entre pôles opposés, l’âme doit se lier au Père céleste en travaillant avec la sagesse, et l’esprit se lier à la Mère divine en travaillant avec l’amour...
Notre esprit doit donc garder le contact avec sa Mère, par l’amour, et notre âme doit garder le lien avec son Père, par la sagesse. C’est ainsi qu’ils communiquent leur lumière à notre intellect et à notre cœur. Sinon, privés de cette lumière, l’intellect et le cœur répètent la faute d’Adam et Ève au Paradis.
De même qu’Ève a écouté les promesses trompeuses du serpent, animal terrestre, et a entraîné Adam plus faible qu’elle, de même le cœur trompé par les promesses des satisfactions matérielles, entraîne l’intellect plus faible que lui. Oui, le cœur des humains est toujours plus fort que leur intellect.
Ce récit aussi est symbolique : il signifie qu’au moment où le cœur et l’intellect ne reçoivent plus la véritable sagesse et le véritable amour par l’intermédiaire de l’esprit et de l’âme, ils sont voués aux puissances des ténèbres. Alors, voilà l’histoire d’Adam et Ève. Adam n’est pas un homme ni Ève une femme, et il ne faut donc pas non plus assimiler tous les hommes à Adam ni toutes les femmes à Ève. L’histoire d’Adam et Ève est une description des processus psychiques qui se déroulent en chacun de nous, que nous soyons homme ou femme. Lorsque nous ne lions plus notre intellect et notre cœur à notre âme et à notre esprit qui sont les reflets de l’Esprit cosmique et de l’Âme universelle, nous sommes attirés par les régions inférieures et nous tombons.
Adam et Ève

"Adam et Ève" - Marbre d’Auguste Rodin (1905) - © Musée Rodin
(cliquer pour zoomer)
C’est cela « la chute ». C’est donc à nous de faire des efforts pour ne pas abandonner le ciel, le jardin d’Éden. Si nous ne nous accrochons pas solidement en haut, c’est le bas qui nous engloutira... »

Archives des thèmes de Méditation

Méditations 2021

Thèmes de méditations des Éditions Prosveta de l'année 2021

En savoir plus

Méditations 2020

Thèmes de méditations des Éditions Prosveta de l'année 2020

En savoir plus

Méditations 2019

Thèmes de méditations des Éditions Prosveta de l'année 2019

En savoir plus

Méditations 2018

Thèmes de méditations des Éditions Prosveta de l'année 2018

En savoir plus

Méditations 2017

Thèmes de méditations des Éditions Prosveta de l'année 2017

En savoir plus