Prosveta

Pensée du samedi 12 janvier 2013

Jour présent - le vivre comme s’il devait être le dernier

Pour bien nous pénétrer de l’importance du jour présent, nous devons faire comme s’il allait être le dernier. Certains diront que c’est affreux d’avoir ainsi continuellement dans la tête la pensée de la mort. Eh non, vivre chaque jour comme s’il devait être le dernier ne nous pousse pas du côté de la mort, mais au contraire du côté de la vie. C’est plutôt celui qui se conduit avec légèreté et insouciance tout en continuant à espérer un avenir meilleur, qui marche vers la mort. Oui, il gaspille sa vie. Quand les sages nous disent que nous devons vivre chaque jour comme si c’était le dernier, c’est pour que nous nous efforcions de faire d’aujourd’hui quelque chose de plus utile, de plus beau, de plus précieux… quelque chose d’unique ! Vous ne croyez pas vraiment que ce sera le dernier jour, vous ne faites qu’utiliser une méthode pédagogique pour vivre pleinement aujourd’hui.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur