Prosveta

Pensée du mardi 26 octobre 2010

Joie et peine - une alternance à laquelle il faut se préparer

Quand vous ressentez une grande joie, ne vous y abandonnez pas sans retenue. Au contraire, soyez vigilant, et même attendez-vous à subir quelques désagréments de la part des événements ou de votre entourage. Oui, il faut vous y attendre, parce que si vous êtes insouciant, négligent, vous serez pris au dépourvu. C’est une loi : étant donné que tout est lié, lorsqu’un mouvement se produit dans une certaine région, un mouvement inverse se déclenche automatiquement dans une autre région. Alors, quand vous apprenez une bonne nouvelle, par exemple, ou que vous remportez un succès, soyez tout de suite en alerte, sachez qu’un courant négatif se prépare déjà à vous attaquer et préparez-vous à vous défendre. Si vous n’êtes pas sur vos gardes, vous allez vous laisser surprendre et vous risquez de perdre tout ce que ce moment de grâce vous a apporté.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur