Prosveta

Pensée du vendredi 29 mars 2013

Jésus crucifié - la chrétienté a trop insisté sur cette représentation

Partout dans le monde les chrétiens ont multiplié les représentations de Jésus crucifié. Ils ont voulu montrer l’immensité de son sacrifice. Mais pourquoi ne pas le présenter plus souvent triomphant de la mort, dans la gloire et la lumière, afin d’entraîner les humains à devenir comme lui ? En insistant tellement sur son supplice, on obscurcit quelque chose dans leur conscience. Des cœurs tendres, bien sûr, sont touchés, ils versent quelques larmes. Mais comment se sentir exalté en ayant continuellement sous les yeux la vision d’un être martyrisé, sanglant et couronné d’épines ? On n’a aucun désir de suivre son exemple. Pour pouvoir entraîner les humains, il faut leur présenter la beauté, la grandeur. On peut parler de la crucifixion de Jésus, mais en lui donnant aussi une interprétation plus vaste. Dans le Christ en croix, un Initié voit l’Âme du monde s’offrant aux quatre directions de l’espace, pour soutenir et alimenter toutes les créatures. Mais est-ce cette dimension sublime, glorieuse, que l’on présente aux chrétiens ?

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur