Prosveta

Pensée du lundi 26 octobre 2015

Améliorer leur conduite - faire au moins comprendre aux êtres que ce serait souhaitable pour eux

Certains êtres sont tellement prisonniers de leur nature inférieure qu’aucune influence n’a de pouvoir sur eux, pas même celle d’un Maître spirituel. Ils lui diront : « Je comprends très bien ce que vous m’expliquez, je suis d’accord avec vous, je voudrais bien changer, mais je ne peux pas. » Ils se rendent parfaitement compte que leur conduite, leurs goûts, ne sont pas fameux, mais s’ils ne satisfont pas leurs besoins, ils sont malheureux. Ils sont encore plus malheureux après, bien sûr, mais ça, c’est une autre affaire. Il n’est donc pas question de vouloir transformer tous les êtres, mais il est important de leur montrer que la discipline et la pratique spirituelles ont un sens. Même si cela reste longtemps pour eux un idéal très lointain, il est bon qu’ils le sachent. Si le Christ lui-même se présentait, sans doute des milliers de personnes tomberaient à genoux pour le glorifier, mais elles resteraient ce qu’elles sont, incapables pour le moment de changer de conduite. Même si votre chat vient gentiment miauler auprès de vous, inutile de lui prêcher le végétarisme : il courra toujours après les souris. Mais à certains « chats » qu’on rencontre dans la vie, il n’est pas inutile de montrer qu’ils ont mieux à faire. Un jour, on ne sait quand, ils comprendront.

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Choisir une pensée

En savoir plus sur l'auteur